Mycose des ongles ou onychomycose : Le Guide complet

Mycose des ongles ou onychomycose : Le Guide complet

Il existe des infections que l’on rencontre dans la vie de tous les jours telles qu’une mycose génitale, mycose vaginale. Mais on fait aussi souvent face à une mycose des ongles.

Près de 10 % de la population mondiale est affectée par la mycose au niveau des ongles. La mycose de l’ongle ou onychomycose est une infection due à des champignons parasites des ongles.

Cette infection se manifeste en rendant l’ongle infecté plus épais que la normale. Elle rend l’ongle jaune et fait de celui-ci un ongle abîmé, cassant ou irrégulier.

La mycose ongulaire peut durer des mois, voire même des années ou toute une vie. Nous pouvons la détecter facilement par des signes extérieurs. Et il est possible de parvenir à la soigner. Pour cela, un traitement continu doit être fait nécessairement jusqu’à la guérison totale de l’ongle malade.

Qu’est-ce qui cause la mycose de l’ongle ?

des champignons qui causent la mycose des ongles

Que ce soit une mycose ongle main, ou une mycose des ongles de pied, tous deux peuvent être causées par des champignons dermatophytes. Il y a des cas de mycoses rares également qui sont dus à des levures ou des moisissures.

Qu’est-ce qui cause une mycose de l’ongles :

  • Les dermatophytes causent généralement la mycose au niveau des plantes de pieds ou des ongles d’orteils : c’est la mycose des pieds ou pied d’athlète. Ce sont des fragments de peau déposés par un malade sur le sol des endroits publiques (à l’exemple d’un sauna, de hammams, des piscines, des cabinets médicaux, des salles de danse ou de sport) qui causent cette onychomycose. Si l’on s’aventure à marcher pieds nus dans ces endroits alors, le risque de mycose est probable.
  • Les levures, par contre, causent la mycose au niveau des mains. Ce sont des bactéries que l’on retrouve surtout dans les eaux. La mycose main atteint surtout les personnes exerçant des travaux nécessitant l’utilisation de l’eau ou étant en contact fréquent avec l’eau.
  • La contamination due aux moisissures survient au contact avec une terre contaminée. Les moisissures qui s’implantent dans la terre peuvent aussi bien causer une mycose main qu’au niveau des pieds. Si l’on travaille dans un secteur qui nécessite un contact fréquent avec la terre, nous pouvons attraper une onychomycose facilement.

Quels sont les facteurs causant une mycose ongulaire ?

Il existe aussi des facteurs qui peuvent conduire à une onychomycose. Elle peut être contractée indirectement. Elle est fréquente chez les adultes mais infecte rarement les enfants de jeune âge : 1 sur 10 adultes en est atteint.

Le risque de le contracter augmente avec l’âge, car il est prouvé que 30 % des adultes âgés de plus de 70 ans ont une mycose.

Elle peut être occasionnée par les causes ci-dessus, mais elle est aussi due à des facteurs divers, comme :

  • Certaines maladies : il existe des maladies qui peuvent provoquer une mycose telles que le diabète, le SIDA, les troubles de la circulation sanguine ou une maladie cutanée. Les mêmes symptômes d’onychomycose se manifestent en étant atteint de ces maladies.
  • Des traitements exercés suite à une maladie peuvent également conduire à une mycose des ongles. Lors de la chimiothérapie, par exemple, une personne atteinte du cancer peut, en parallèle, attraper une mycose des ongles.
  • Le port de chaussures non adaptées aux pieds et mal ventilées cause une mycose au niveau des ongles. Vu qu’elles sont serrées ou trop fermées, elles engendrent des douleurs que l’on peut supporter, mais qui provoqueront une infection d’ongle dangereuse.
  • Le vieillissement : bien qu’une personne atteigne l’âge adulte, ses pieds peuvent subir, au cours de sa vie, des accidents ou à cause de son travail, des fissures ou des bleus (ongle bleu) qui mènent à une infection. Il s’agit de la mycose.

La mycose de l’ongle est due à divers causes et facteurs alors. Mais comment savoir si on a une mycose de l’ongle ?

Quels sont les symptômes d’une mycose de l’ongle ?

La mycose de l’ongle ne nécessite pas obligatoirement une analyse faite en laboratoire ou dans un centre médical pour être repérée.

D’ailleurs, la mycologie n’est pas encore développée dans le domaine de la santé. Cependant, il se trouve des symptômes externes et bien visibles permettant de savoir si l’on a contracté une mycose ou non.

Il suffit de remarquer les changements inhabituels de nos ongles.

Les symptômes rencontrés lors d’une onychomycose

Les symptômes d’une mycose se reconnaissent facilement par un regard à la surface de l’ongle. Ces symptômes varient selon les causes de l’onychomycose.

  • Si elle est due à des champignons, elle attaque surtout le coin de l’ongle que l’on appelle aussi cuticule. La cuticule est la bordure qui sert de pourtour à l’ongle des orteils. Elle représente la première partie atteinte de la mycose en cas d’infection.

La mycose des ongles est reconnue alors de la manière suivante :

  • L’ongle devenu épais peut se décoller et prend une coloration jaunâtre (ongle jaune).
  • Lorsque l’on gratte sous l’ongle, des poudres blanchâtres apparaissent marquant la contamination vers d’autres ongles.
  • On peut voir des taches blanches sur l’ongle, mais il existe des rares fois où les taches sont noires. En cas de présence de ces taches noires sur l’ongle, il est vivement conseillé de voir un médecin, car il s’agit d’une forme compliquée d’onychomycose.
    Cela dit, toute forme de mycose doit être consultée, mais ce cas doit rapidement être soigné.
  • Si elle est causée par des levures, elle atteint généralement les ongles des mains et les symptômes sont similaires à ceux cités précédemment.
  • L’ongle se décolle de la peau des orteils et un enduit jaunâtre apparaît en-dessous de celui-ci.
  • La peau autour de l’ongle devient rouge et douloureuse (similaire à une infection cutanée).
  • Un pigment vert ressemblant à de la moisissure peut apparaître : c’est souvent une surinfection due aux bactéries, c’est-à-dire que des champignons se manifestent.

Les mêmes symptômes se manifestent en cas de mycose causée par des moisissures.

Les symptômes extérieurs peuvent tromper parfois. Pour s’assurer alors de l’existence d’une mycose, un procédé médical peut être effectuer.

Diagnostic médical de la mycose des ongles

La procédure médicale avant le diagnostic pour détecter l’onychomycose :

Le diagnostic mycologique permet de détecter l’onychomycose. Il s’agit d’un procédé médical appliqué afin de confirmer l’existence réelle d’une telle ou telle maladie.

Si les symptômes externes sont ceux cités précédemment, des diagnostics doivent être posés pour confirmer le cas de mycose des ongles.

Bien que la mycologie fasse partie de la science courante, les examens mycologiques se font encore rarement. Il est pourtant nécessaire de les réaliser.

Pour pouvoir établir un diagnostic d’onychomycose, il faut faire tomber un ongle mycose. De ce fait, à l’aide d’un coupe-ongle, le médecin enlèvera la partie affectée aussi loin que possible. Il grattera ensuite les débris poudreux afin de les ajouter aux éléments utilisés pour poser le diagnostic.

Ce diagnostic permet également de détecter d’autres maladies d’ongle. Dans ce cas, on va pouvoir soigner ses maladies d’ongles en même temps que la mycose.

Si les symptômes sont des taches blanches, une lime sera utilisée pour gratter la surface de l’ongle. Ce sont les poudres recueillies après ce grattage que l’on utilise pour faire le diagnostic.

Puisqu’on ne rencontre pas souvent de cabinets spécialisés en mycologie, les prélèvements et les analyses se font rarement. Ainsi, l’obtention des résultats peut durer jusqu’à 1 mois environ.

Traitements et prévention contre la mycose des ongles

L’onychomycose peut se soigner. Bien qu’elle puisse durer toute une vie, des traitements ainsi que des préventions existent déjà contre la mycose.

Les soins médicaux proposés :

Pour des soins auprès d’un médecin, la mycose ongle pied traitement courante est prescrite :

  • Il existe une crème à appliquer sur un ongle récemment atteint par la mycose, c’est-à-dire une mycose de premier degré. Elle n’est pas encore très grave. C’est la crème antifongique qu’il suffira de vernir sur la mycose durant deux à six semaines. Il faut rincer après l’application, puis sécher.
  • Attraper une mycose d’ongle conduit à l’enlèvement de celui-ci. Un pansement est tout d’abord posé pour pouvoir facilement le détacher chez le médecin. Ce dernier utilisera une pince spéciale pour le retirer, car l’ongle ne sera pas détaché par soi-même. Cette pâte de pansement est utilisée pendant deux à quatre semaines avant de parvenir à couper l’ongle.
  • Si des difficultés se présentent, il faudrait alors une ablation chirurgicale de l’ongle malade, c’est la seule manière de soigner l’onychomycose.
  • Un traitement général est à disposition pour une mycose avancée. C’est-à-dire une mycose implantée depuis assez longtemps. Il consiste à prendre des médicaments par voie orale. La prise de médicaments pour ce genre de traitement engendre des effets secondaires, comme des rougeurs, troubles digestifs, éruption cutanée ou même des anomalies de sang.

Il existe également des soins naturels que l’on peut faire soi-même contre l’onychomycose.

Les soins naturels pour venir à bout des mycoses :

Des soins à partir des éléments que nous trouvons au quotidien sont proposés pour soigner une mycose des ongles :

1.Huiles essentielles de lavande

La lavande ou l’arbre de thé possèdent des propriétés antiseptiques et désinfectantes. L’huile essentielle tirée d’eux peut alors servir de remède naturel contre l’onychomycose.

Pour ce faire, il faut appliquer l’huile sur la partie infectée. Laisser reposer pendant10 à 20 minutes, puis rincer (il est conseillé de l’appliquer plusieurs fois par jour).

Avant l’utilisation, il est préférable de tester l’huile sur le coude pour s’assurer de ne pas en être allergique.

2.Bicarbonate de soude pour la mycose des ongles pied

Ce traitement à base de bicarbonate de soude est aussi courant. La soude possède une propriété qui assèche l’humidité se trouvant au niveau des orteils. Le bicarbonate de soude peut être utilisé de deux façons :

  1. Faire une pâte avec un peu d’eau que l’on va appliquer sur l’ongle malade. Il faut ensuite laisser reposer durant une dizaine de minutes. Après la pause, il faut rincer et sécher. Refaire l’action fréquemment jusqu’à la guérison totale.
  2. On peut également dissoudre le bicarbonate de soude dans de l’eau tiède pour avoir une solution. Ensuite, tremper les pieds dans la solution pendant quelques minutes, puis rincer avec de l’eau tiède et sécher.

3.On peut traiter la mycose ongle pied avec du vinaigre

L’acidité du vinaigre permet d’éliminer les champignons et les bactéries.

Pour ce traitement, il faut mélanger la même quantité de vinaigre et d’eau dans une bassine. Ensuite, il faut y tremper les pieds et les sécher.

4.L’ail

L’ail permet aussi de soigner une mycose ongulaire. Pour cela, il faut ajouter de l’ail écrasé dans du vinaigre blanc. Le mélange sera ensuite appliqué sur l’ongle infecté.

Il faut également mettre les orteils au chaud pendant toute une nuit. Au réveil, rincer les pieds et sécher. Il est aussi nécessaire de refaire l’application jusqu’à disparition de l’infection.

5.Traitement efficace avec l’eau de javel

Un traitement de mycose avec de l’eau de javel peut être proposé. Cependant, elle est dangereuse si l’application ne se fait pas minutieusement.

En vérité, la javel n’est pas d’une totale sûreté. De ce fait, il est préférable de ne pas en user pour soigner une mycose.

Pour ne pas arriver à des infections des ongles ou même à des complications dans la mycologie, il existe des gestes préventifs à adopter.

Les préventions contre l’onychomycose

Une mycose peut bien être évitée comme toute autre maladie ou infection. Des préventions simples et efficaces peuvent se faire dans ce cas, il suffit de les suivre :

  • Lorsqu’un ongle est déjà infecté, il faut éviter d’y appliquer du vernis à ongle pour ne pas aggraver la mycose.
  • La coupe des ongles doit se fait régulièrement même si l’on a un ongle sain. Mais il faut aussi couper, le plus court possible, l’ongle infecté lors d’une onychomycose.
  • Désinfecter les outils de coupe d’ongle : les ciseaux ou le coupe-ongle, car ceux-là peuvent contenir des débris de peau infectée.
  • Éviter autant que possible de partager ces outils ainsi que les chaussettes et les chaussures avec d’autres personnes.
  • S’assurer de bien sécher les orteils après un douche ou un bain, après chaque contact des pieds avec de l’eau.

Bien que la mycose se rencontre souvent chez les adultes, elle peut être évitée et soignée. Ses causes sont nombreuses et des facteurs extérieurs existent aussi.

Sa détection n’est pas difficile, et peut se faire par soi-même sans consulter un médecin ou un centre médical.

Cependant, des diagnostics doivent être réalisés pour confirmer l’infection ou d’autres maladies possibles. Si une mycose n’est pas soignée à temps, elle peut durer à vie.

Des traitements sont donc proposés pour venir à bout de cela. Alors, dans la mesure du possible, il faut éviter la mycose ou la soigner au plus vite.