Votre douleur d’ongle de pied est-elle due à une mycose ?

Votre douleur d’ongle de pied est-elle due à une mycose ?

Très souvent, la douleur des ongles des pieds est ignorée jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus être supportée. En fait, la douleur peut être si atroce qu’il peut être difficile de marcher dans ses chaussures. De plus, les gens tardent souvent à consulter un médecin jusqu’à ce que la marche devienne insupportable.

Cependant, il est possible d’éviter complètement la douleur des ongles des orteils si le traitement est effectué à temps. En fait, un traitement rapide peut être la solution pour une guérison rapide et une diminution de la douleur.

Quelles sont les causes de la douleur de l’ongle de pied ?

L’une des causes sous-jacentes de la douleur d’un ongle de pied est la mycose des ongles des pieds, également appelée onychonycose.

La mycose des ongles des pieds est une infection courante des ongles des pieds , et peut peut également affecter les ongles des mains. Les autres causes de la douleur des ongles des pieds sont les ongles incarnés et parfois même le psoriasis.

En général, l’onychonycose est causée par l’un des trois types de champignons suivants : les levures, les moisissures non dermatophytes et les dermatophytes.

Fondamentalement, les champignons sont des organismes eucaryotes ou végétaux qui peuvent vivre sans la lumière du soleil.

En réalité, les champignons se développent dans des environnements sombres et humides. C’est pourquoi les ongles des pieds sont très sensibles aux champignons.

Le champignon peut être trouvé dans les lieux publics comme les douches, les piscines et les vestiaires. En outre, des affections comme le diabète et les maladies immunodéficitaires sont des facteurs de risque élevés. Enfin, une transpiration excessive et des antécédents de pied d’athlète rendent également une personne plus vulnérable.

Signes de la mycose des ongles d’orteil

La douleur est certainement un indicateur important de la présence d’une mycose d’ongle de pied.

L’infection peut également entraîner une décoloration, un épaississement, un déchaussement, une fragilité et une écaillage des ongles. La décoloration de l’ongle peut varier.

En général, l’ongle devient brun, jaune, noir, vert ou gris. Une séparation du lit de l’ongle peut également se produire, entraînant un gonflement de la peau, des démangeaisons ou des rougeurs.

Prévention

L’une des meilleures façons de prévenir les mycoses des ongles des pieds est de garder les pieds propres et secs. Pour une prévention optimale, de nombreux podologues, recommandent de se laver les pieds à l’eau et au savon, puis de les sécher soigneusement.

Vos chaussures, chaussettes et autres vêtements pour les pieds doivent être changés quotidiennement.

En plus, vos chaussures et vos chaussettes doivent être amples et ne pas vous confiner. Les chaussures serrées favorisent l’humidité.

Il est également fortement recommandé de garder vos ongles d’orteils courts et coupés et de toujours porter des protections pour les pieds lorsque vous utilisez des lieux publics comme une piscine.

En outre, les outils de pédicure et de manucure doivent toujours être désinfectés après chaque utilisation.

Et si vous suspectez une infection, évitez à tout prix d’utiliser du vernis à ongles. Le vernis à ongles entraîne une accumulation d’humidité sous la surface. Et comme elle est piégée, l’humidité ne s’évapore pas.

Traitement

Si vous avez à un moment ou à un autre des symptômes, comme une douleur, une décoloration ou un épaississement et vous soupçonnez que vous avez une mycose des ongles des pieds, vous devez immédiatement consulter un médecin.

En effet, la mycose des ongles peut être très difficile à soigner si elle n’est pas traitée pendant une longue période.

En fait, les cas graves impliquent souvent un traitement de longue durée. Cependant, un cas léger peut généralement être résolu par voie topique en peu de temps.

Si vous pensez avoir une mycose de l’ongle de l’orteil, cherchez à vous faire soigner sans tarder. Un traitement précoce peut prévenir les complications et les douleurs intenses. En général, il est préférable de consulter un spécialiste comme un podologue.