5 causes d’un ongle du gros orteil gonflé et boursouflé

5 causes d’un ongle du gros orteil gonflé et boursouflé

L’ongle du gros orteil peut être gonflé pour plusieurs raisons. En effet, votre gros orteil vous aide à vous déplacer et à garder l’équilibre, mais ce n’est pas une partie de votre corps à laquelle vous passez beaucoup de temps à penser.

Mais dès que votre gros orteil et son ongle présentent une sensibilité hors du commun, vous y pensez à chaque pas que vous faites.

Quelle est la cause du gonflement de l’ongle de mon gros orteil ?

L’ongle de votre gros orteil peut être gonflé pour un certain nombre de raisons. En voici quelques-unes

  1. Un ongle incarné
  2. Une fracture
  3. Un oignon
  4. La goutte
  5. Hallux rigidus

1.Un ongle d’orteil gonflé peut être le signe d’un ongle incarné

Souvent, un ongle incarné est le résultat d’une mauvaise coupe des ongles, notamment d’une coupe trop courte et d’une réduction des coins de l’ongle pour épouser les courbes de la forme de votre orteil.

Les chaussures trop petites peuvent également provoquer un ongle incarné.

Dans les premiers stades d’un ongle incarné, votre ongle d’orteil et même l’orteil en entier peut devenir dur, gonflé et sensible. Il peut même vous causer une douleur qui vous réveille la nuit.

Au fur et à mesure, il peut devenir rouge, infecté, très douloureux et du pus peut s’en écouler. Finalement, la peau sur les côtés de l’ongle de l’orteil peut commencer à pousser sur l’ongle.

Comment traiter un ongle incarné ?

Le premier niveau de traitement consiste à tremper votre pied dans de l’eau chaude savonneuse au moins trois fois par jour.

Après le dernier trempage de la journée, soulevez doucement le bord de l’ongle incarné et insérez un peu de coton entre la peau et l’ongle. Vous devez changer ce coton tous les jours.

Si vous avez développé une infection, votre médecin peut vous prescrire un antibiotique.

En cas de douleur intense ou si vous ne parvenez pas à stopper l’infection, votre médecin peut recommander une avulsion partielle de la plaque unguéale, c’est-à-dire l’ablation d’une partie de l’ongle incarné.

Si l’ongle incarné devient un problème chronique, votre médecin peut vous proposer une avulsion complète de la plaque unguéale, c’est-à-dire l’ablation de tout l’ongle incarné, ou une intervention chirurgicale qui élimine définitivement la partie de l’ongle qui s’est formée.

Pendant ce processus, portez des chaussettes propres et envisagez de porter des sandales ou un autre type de chaussures ouvertes.

2.Une fracture dans l’orteil peut rendre l’ongle boursouflé

Les causes les plus courantes d’une fracture du gros orteil sont les suivantes : se cogner l’orteil ou laisser tomber quelque chose dessus.

Votre orteil pourra alors se gonfler, en particulier sur la zone de l’ongle.

Les symptômes les plus courants d’une fracture du gros orteil sont les suivants :

  • Une douleur
  • Gonflement
  • Décoloration

Comment traiter un gros orteil cassé pour réduire le gonflement

Vous pouvez parfois immobiliser votre orteil cassé en le collant à l’orteil voisin, mais vous aurez peut-être besoin d’un plâtre.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour assurer une bonne guérison.

Votre orteil guérira généralement en quatre à six semaines. Vous devez consulter un médecin pour vous assurer qu’il guérit correctement.

3.Oignon

Également connu sous le nom d’Halgus valgus, l’oignon est un trouble progressif qui reflète des changements dans la structure osseuse de votre pied.

Au départ, le gros orteil penche vers le deuxième orteil et, avec le temps, l’angle des os change et produit une bosse de plus en plus saillante.

Les os sont alors désalignés, ce qui produit la bosse de l’oignon.

Comment devient-on oignon ?

La majorité des oignons sont causés par une structure mécanique spécifique du pied qui est héritée.

Si vous portez des chaussures qui serrent vos orteils et que vous passez beaucoup de temps sur vos pieds, cela ne provoquera pas d’oignons – mais cela pourrait aggraver le problème.

Comment puis-je savoir que j’ai un oignon ?

Outre le gonflement de la première articulation de votre gros orteil, vous pouvez également ressentir

  • une douleur ou un endolorissement
  • une rougeur ou une inflammation
  • une sensation de brûlure
  • un engourdissement

Comment traiter un oignon ?

Le traitement initial consiste généralement à

  • le port de chaussures bien ajustées
  • le port d’orthèses
  • mettre du rembourrage sur la zone concernée
  • éviter les activités qui causent de la douleur, comme les longues périodes en position debout
  • prendre des analgésiques en vente libre.

Si la douleur de l’oignon devient problématique, votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale comme traitement suivant.

4.Goutte

La goutte est une forme d’arthrite douloureuse qui se concentre souvent sur le gros orteil. La douleur peut atteindre aussi l’ongle du gros orteil.

La goutte est causée par un excès d’acide urique dans l’organisme.

Souvent, la première indication est une douleur qui peut être intense. La douleur peut être accompagnée d’autres symptômes, tels que :

  • Un gonflement
  • Rougeur
  • Sensation de chaleur au toucher

Comment traiter la goutte ?

Pour gérer la douleur, votre médecin peut vous recommander des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène, les stéroïdes et la colchicine.

Il peut également vous suggérer de modifier votre régime alimentaire et votre mode de vie, notamment de

  • perdre du poids
  • Limiter la consommation d’alcool
  • Manger moins de viande rouge.

Si vous souffrez de goutte chronique, votre médecin peut vous recommander des médicaments pour abaisser le taux d’acide urique dans le sang.

5.Hallux rigidus

L’hallux rigidus est une forme d’arthrite dégénérative qui provoque des douleurs et une rigidité de l’articulation à la base du gros orteil. Dans les cas graves, l’ongle du gros orteil peut en être boursouflé.

Les causes courantes de l’hallux rigidus sont les suivantes :

  • des anomalies structurelles telles que la chute de la voûte plantaire ou l’enroulement excessif des chevilles (pronation)
  • la surutilisation dans des activités qui augmentent la pression sur le gros orteil
  • des maladies inflammatoires, comme la goutte ou la polyarthrite rhumatoïde.

Les principaux symptômes sont un gonflement et une inflammation, ainsi qu’une douleur et une raideur du gros orteil, particulièrement perceptibles lorsque vous marchez ou vous tenez debout.

Vous pouvez également constater que la douleur et la raideur sont aggravées par l’humidité ou le temps froid et humide.

Au fur et à mesure que l’affection progresse, les symptômes peuvent inclure les éléments suivants :

  • des douleurs aux orteils et aux ongles, même lorsque vous êtes au repos.
  • Le développement d’éperons osseux.
  • Des douleurs à la hanche, au genou et au dos causées par votre changement de démarche lorsque vous favorisez l’orteil affecté.
  • Difficulté croissante à plier l’orteil.


Comment traiter l’hallux rigidus ?

Dans de nombreux cas, un traitement précoce peut prévenir ou retarder la nécessité d’une intervention chirurgicale à l’avenir.

Le traitement des cas légers ou modérés d’hallux rigidus peut comprendre les éléments suivants :

  • Porter chaussures bien adaptées
  • Des orthèses
  • Prendre des analgésiques en vente libre comme le Tylenol ou l’ibuprofène
  • Des injections de corticostéroïdes
  • La chirurgie

À emporter

L’ongle de votre gros orteil peut être gonflé pour un certain nombre de raisons.

Si la douleur est intense ou si vous présentez d’autres symptômes inhabituels, prenez rendez-vous avec votre médecin pour un diagnostic.