Un ongle atrophié : causes et traitements possibles

Un ongle atrophié, ou atrophie de l’ongle, est scientifiquement connu sous le nom de « L’onychatrophie ». Il s’agit d’une cicatrice.

Une atrophie de l’ongle peut atteindre les ongles de mains ou d’orteils, du gros au petit. Elle peut être causée par divers facteurs

L’atrophie de l’ongle est permanente et affecte la façon dont ils faut gérer ses ongles au quotidien. Apprenez-en davantage sur ses causes et sur la façon de procéder.

C’est quoi une atrophie de l’ongle ?

L’onych-atrophie n’est pas une affection très courante, mais les différentes terminologies utilisées pour la décrire peuvent prêter à confusion.

Le concept d’atrophie est familier à de nombreuses personnes. On utilise couramment ce mot en référence à des affections qui touchent les personnes âgées, les personnes qui ont fait un séjour prolongé à l’hôpital ou les personnes qui mènent une vie sédentaire.

L’atrophie est tout simplement le dépérissement d’une partie du corps. Souvent, les muscles d’une personne sont décrits comme ayant été « atrophiés ». Cela signifie que les muscles ont diminué de taille, se sont affaiblis et ont généralement perdu la capacité de fonctionner comme prévu.

La même chose peut arriver aux ongles. Qu’ils soient le résultat d’une détérioration de la matrice, qui n’affecterait qu’un seul ongle (souvent le gros ou le petit ongle d’orteil), ou d’un problème de santé plus important, qui pourrait affecter les 20 ongles, les ongles peuvent s’atrophier.

Lorsqu’un ongle d’orteil est atrophié, il perd son aspect sain, commence à rétrécir et peut finir par disparaître complètement.

Contrairement aux muscles, cependant, l’ongle ne peut pas retrouver sa vitalité et sa santé. Une fois qu’un ongle s’atrophie, une condition connue sous le nom d’onychatrophie, cette condition n’est pas réversible. 

« L’onychatrophie est un processus de cicatrisation », explique le Dr Philippe Abimelec, dermatologue à Paris (France), spécialisé dans les cheveux et les ongles. Comme pour une cicatrice sur la peau, une fois le mal fait, l’ongle ne se rétablit pas.

Causes courantes de l’atrophie de l’ongle

Les ongles sont connus pour être un indicateur de l’état de santé général d’une personne.

Souvent, les problèmes de santé systémiques provoquent des problèmes d’ongles tels que les dédoublements, le jaunissement et les cercles.

Comme ces indicateurs, l’onychatrophie est également la preuve d’un problème de santé plus important.

Parce qu’il s’agit d’un effet secondaire, et non d’une affection primaire, l’onychatrophie peut être le résultat d’un large éventail de problèmes de santé liés à des brûlures ou à des lésions de la matrice génétique.

Parmi ces problèmes, citons les traumatismes, les problèmes vasculaires, les problèmes de thyroïde.

Les causes peuvent inclure aussi les maladies de la peau comme le lichen plan, le syndrome de Stevens-Johnson et le syndrome de Lyell, entre autres, explique le Dr Abimelec.

« Il peut y avoir des démangeaisons au stade initial, qui sont souvent le résultat de la maladie qui les a induites », précise le Dr Abimelec. À part cela, l’onychatrophie n’est pas susceptible de causer de la douleur ou de l’inconfort.

1.Traumatismes

Les traumatismes sont de loin la cause la plus fréquente qui peut rendre un ongle atrophié.

Selon Doug Schoon, conseiller scientifique en chef du CND, à Dana Point, en Californie, une personne qui se frappe la main avec un marteau ou qui se cogne le doigt dans une portière de voiture provoque souvent une blessure à la matrice de l’ongle, qui est le centre de croissance de l’ongle.

Par exemple, il note que les coureurs se blessent les orteils en portant des chaussures de course trop petites.

Les pieds peuvent gonfler jusqu’à une taille de plus lorsqu’ils courent. De leur part, les ongles des orteils (souvent sur le gros orteil) peuvent pousser contre la chaussure, surtout si l’ongle est trop long.

Scher ajoute que la gravité du traumatisme détermine si la cicatrice sera permanente et entraînera une atrophie.

Les blessures mineures ne causent pas suffisamment de dommages à la matrice de l’ongle pour entraîner ce problème.

En général, l’ongle tombe simplement et repousse sans autre complication. Cependant, vous devez savoir que vous pouvez également causer un traumatisme qui entraîne des dommages à la matrice de l’ongle si vous poussez, taillez ou coupez trop agressivement dans la zone de la cuticule.

2.Lichen planus

Le National Center for Biotechnology Information (NCBI) décrit le lichen planus comme une maladie d’origine inconnue (mais probablement liée à une réaction allergique ou immunitaire).

Elle provoque une éruption cutanée démangeante sur la peau ou dans la bouche. Des lésions cutanées ou des brillances peuvent également être présentes.

3.Maladies du tissu conjonctif

Ce groupe de maladies peut inclure le lupus (une maladie auto-immune), la sclérodermie (le NCBI note que cette maladie peut également entraîner un resserrement de la peau et une perte de mobilité des doigts) ou la dermatomyosite (qui crée une inflammation et une éruption cutanée).

4.Maladies bulleuses

Ces maladies sont également appelées maladies vésiculeuses. Le Mosby’s Medical Dictionary définit ce groupe comme « l’une des nombreuses affections caractérisées par la formation de bulles [ampoules de plus d’un centimètre de large] couvrant de grandes parties de la surface de la peau ».

Ce groupe comprend le syndrome de Stevens Johnson (une réaction indésirable grave à un médicament).

Il peut entraîner une cicatrisation permanente s’il n’est pas traité à temps, explique M. Scher. De même, une brûlure grave qui provoque des cloques peut également entraîner une atrophie des ongles.

5.L’hérédité

Certaines personnes sont tout simplement nées avec une atrophie des ongles pour des raisons inconnues.

Le Dr Scher note que, quelle que soit la cause de l’atrophie des ongles, l’ongle a à peu près le même aspect – anormalement petit – et les caractéristiques symptomatiques sont visibles. Parmi les symptômes, les ongles peuvent apparaître fins, décolorés ou rudimentaires.

Comment traiter un ongle d’orteil atrophié ?

Il est impossible de traiter l’atrophie des ongles en tant que telle. Cependant, si un problème de santé en est la cause, il est crucial de chercher à le soigner, ce qui peut contribuer à prévenir d’autres dommages.

Les médecins peuvent déterminer si un ongle s’est atrophié simplement en le regardant, dit le Dr Abimelec. « Vous verrez un reste d’ongle, une destruction de l’ongle et une absence d’ongle », explique-t-il.

Les médecins traiteront l’affection qui a provoqué l’atrophie, mais aucun traitement n’est disponible pour améliorer l’onychatrophie.

La raison en est que le problème ne se situe pas au niveau des ongles ; l’onychatrophie est caractéristique d’un problème plus vaste et ne peut être traitée isolément.

Parfois, un patient peut répondre au traitement et se remettre du problème de santé plus vaste.

Cependant, même si on arrive à éliminer la cause, une fois que les ongles se sont atrophiés, ils ne reviendront pas à la normale.

Ressources :

https://www.nailpro.com/health/article/21157428/nail-clinic-atrophy-of-the-nail

https://www.nailsmag.com/387309/what-is-onychatrophia