10 raisons de douleur après la pose de faux ongles

10 raisons de douleur après la pose de faux ongles

Si vous êtes un utilisateur fréquent des ongles en acrylique, il est fort probable que vous ayez ressenti une douleur minime un jour après la pose de faux ongles.

Il n’y a pas lieu de paniquer. Avec un peu de chance, la douleur disparaîtra au bout d’un jour, sauf si vos ongles naturels ont été endommagés au cours de la pose.

Si vous êtes novice en matière de faux ongles, il est possible que vous vous demandiez déjà : « Pourquoi les faux ongles font-ils mal le premier jour ? ».

Notez que la principale cause de ce phénomène provient généralement de la préparation de vos ongles naturels avant la pose de l’acrylique.

Il existe plusieurs autres raisons pour lesquelles les faux ongles font mal le premier jour. Cela même si vous vous êtes rendu chez un expert en ongles pour vos ongles.

Si vous avez déjà ressenti cette douleur, continuez à lire pour en découvrir les 10 principaux cause de la douleur après la pose de faux ongles :

1.Limer les ongles naturels peut causer de la douleur

Pour que les ongles acryliques adhèrent correctement et durent longtemps, l’expert en ongles limera et lissera les ongles naturels à l’aide d’un tampon.

L’étape de la lime à ongles est cruciale. Les personnes qui n’ont pas l’habitude de se faire limer les ongles peuvent trouver cela inconfortable et douloureux.

Là encore, pour une meilleure adhérence des falsies, le prothésiste ongulaire peut être amené à limer la surface de vos ongles naturels pour la rendre un peu plus rugueuse.

La densité plus faible de vos ongles rend tout effet de traction de l’acrylique douloureux. Vous aurez presque l’impression qu’elle tire sur votre peau.

Cependant, au fur et à mesure que vos ongles naturels repoussent, la douleur devrait disparaître. Sauf en cas de dommages temporaires ou permanents de l’ongle naturel.

La solution ? Le traitement des ongles doit être pris au sérieux et ne doit être effectué que par un professionnel.

Un limage excessif des ongles se produit généralement lorsque vous vous rendez chez un prothésiste ongulaire qui a peu ou pas d’expérience des ongles.

Il est donc important de faire une vérification des antécédents avant de choisir un salon de manucure.

2.La douleur peut être due à l’épaisseur de l’arcylique

L’astuce pour obtenir un aspect naturel de l’acrylique est d’en appliquer le moins possible. De nombreux professionnels sont déjà au courant de ce fait, qui est moins connu des prothésistes ongulaires amateurs.

Appliquer trop d’acrylique sur les ongles n’est pas nécessaire. Cela ne fait qu’alourdir inutilement les ongles naturels.

Le résultat de cet excès de matière sera un inconfort et une légère douleur. En effet, vos ongles naturels ne sont pas habitués à un tel poids.

La douleur dure naturellement jusqu’à ce que vos ongles naturels s’habituent au poids. Cela prend environ une journée.

3.Une pression trop forte lors de la pose de faux ongles peur provoquer des douleurs

Il n’est pas rare de rencontrer un prothésiste ongulaire qui ne sait pas comment y aller doucement avec les ongles.

Ce n’est pas qu’il exerce intentionnellement une pression trop forte, mais il n’est tout simplement pas compétent.

Appliquer plus que la pression requise lors de la pose de faux ongles peut entraîner une douleur et une gêne pouvant durer jusqu’à une journée.

Informez toujours votre prothésiste si vous commencez à ressentir de la douleur. Cela afin qu’il puisse réduire la pression qu’il exerce sur vos ongles.

4.Une réponse spontané du corps

Il se peut que ça soit la première fois que vous vous rendez dans un salon de manucure pour des faux ongles ou toute autre manucure. Dans ce cas, votre corps peut réagir au processus puisque vous n’êtes pas habitué à une telle expérience.

En général, le produit semble lourd et peut causer une petite douleur, comme si un poids avait été ajouté à vos ongles.

Le cas est également le même pour ceux qui se font rarement réparer les ongles. Les personnes qui utilisent plus souvent l’acrylique ne ressentiront probablement pas cette douleur et cet inconfort.

Que vous vous sentiez un peu mal à l’aise après la pose de faux ongles, le corps s’habitue généralement à ce genre de douleur en l’espace d’une journée.

5.Vous aurez mal si le prothésiste ongulaire a repoussé vos cuticules

Les acryliques auront besoin de l’espace pour se placer correctement et avoir l’air naturel. Pour cela, de nombreux prothésistes ongulaires repoussent les cuticules.

Elles enlèvent le surplus de chair autour des ongles à l’aide de pinces à cuticules avant de fixer l’acrylique à votre ongle naturel.

Lorsque la cuticule est repoussée et que la chair autour des ongles est enlevée, cela peut provoquer une légère douleur.

Les professionnels appliquent généralement de l’huile à cuticules avant de repousser les cuticules. Ils répètent la même opération après avoir fixé l’acrylique pour atténuer la douleur et faciliter la guérison.

Les produits chimiques utilisés pendant la pose des faux ongles peuvent également parfois causer un décollement des peaux autour des ongles.

6.Les personnes ayants des ongles naturellement fins ressentiront une douleur et un confort le premier jour

Certaines peuvent avoir des ongles naturellement fins et elles n’ont pas l’habitude aux faux ongles.

Elles peuvent alors ressentir une certaine douleur et un certain inconfort après la pose des ongles en acrylique la première fois.

L’ajout de l’extenseur d’ongle et de l’acrylique à vos ongles fins peut provoquer un certain inconfort ou une douleur aux ongles acryliques.

Cette douleur dure généralement un jour, le temps que vos lits d’ongles s’habituent à la charge supplémentaire.

7.La colle à ongles utilisés par les prothésistes ongulaires peut provoquer une irritation et une douleur des ongles

Tous les types de colle ne sont pas sans danger pour les ongles. Certaines colles à ongles sont désormais interdites. Cependant, certains prothésistes ongulaires s’y tiennent car ils y sont habitués ou y ont accès.

Une mauvaise colle peut provoquer des douleurs, des courbatures et des irritations au niveau du lit de l’ongle. Soyez attentif à toute réaction allergique.

Certaines personnes réagissent à certains composés chimiques contenus dans certaines de ces colles. Outre les allergies, ce type de douleur durera de quelques heures à une journée et vous vous en sortirez.

8.Le processus de séchage de l’ongle prend du temps, peut être un peu douloureux et provoquer une gêne

Pour celles qui aiment appliquer le vernis à ongles en gel sur leurs ongles en acrylique, le vernis en gel doit durcir correctement sous une lampe UV.

Le processus de durcissement prend du temps et peut être la cause de la douleur que vous ressentez chez vous le lendemain, lorsque vos ongles commencent à guérir.

Certaines décrivent ce phénomène comme des ongles en gel qui brûlent.

9.La sensation de tiraillement due au séchage de l’acrylique peut être douloureuse

S’habituer à la sensation provoquée par les ongles en acrylique lorsqu’ils commencent à sécher et à adhérer fermement au lit de l’ongle peut prendre un certain temps.

Cette sensation de resserrement peut provoquer une certaine gêne et une douleur au niveau du lit de l’ongle.

Cette sensation est normale pour les personnes qui se font traiter à l’acrylique pour la première fois, ou pour celles qui ne vont pas souvent à l’acrylique.

La douleur est censée disparaître naturellement dans les 24 heures, sauf si votre ongle naturel est blessé ou endommagé.

Si la douleur persiste après 24 heures, il sera sage de rendre visite au prothésiste ongulaire et de faire retirer l’acrylique.

10.Dommages au lit de l’ongle

Au cours du processus de préparation du lit de l’ongle pour l’acrylique, le lit de l’ongle peut subir des dommages. Le prothésiste ne le remarque pas toujours.

De nombreuses personnes ont déjà des ongles endommagés. Cela est la principale raison pour laquelle elles se rendent chez le prothésiste ongulaire pour faire recouvrir leurs ongles d’ongles artificiels.

Cependant, le poids de l’acrylique sur l’ongle endommagé vous fera continuellement souffrir.

Il est toujours préférable de se rendre chez un prothésiste ongulaire professionnel et de se plaindre si la douleur que vous ressentez dépasse 24 heures.

Conclusion

En matière de tendances de mode, les ongles acryliques se sont imposés comme l’un des ongles les plus populaires auprès des femmes.

Ils peuvent être exceptionnellement magnifiques, et leurs motifs ne sont limités que par l’habileté du prothésiste ongulaire.

Toutefois, avant d’opter pour un ongle en acrylique, il ne suffit pas de comprendre comment il est fait. Vous devez également savoir comment vous vous sentirez après le traitement.

Les faux ongles peuvent vous causer des douleurs pour différentes raisons. Une bonne compréhension de l’origine de ces douleurs vous permettra d’éviter qu’elles ne se reproduisent à l’avenir.

Il est également important de noter que si vous êtes novice en matière d’ongles acryliques, il se peut que vous ne vous sentiez pas très à l’aise la première fois.

En effet, votre corps a besoin d’un certain temps pour s’adapter à la nouvelle normalité.

À l’inverse, si vous n’êtes pas novice en matière d’ongles acryliques et que vous ressentez toujours une douleur, cela peut être dû à l’un des facteurs mentionnés ci-dessus.

Si vous continuez à ressentir de la douleur après plusieurs visites chez le même prothésiste, vous devriez envisager d’en consulter un autre.

En outre, il est toujours important de parler à votre prothésiste ongulaire si vous ne vous sentez pas à l’aise pendant le processus de pose de l’acrylique ou deux jours après.

Outre la douleur liée à la pose de faux ongles, d’autres formes d’inconfort peuvent survenir. Par exemple, le fait de rester assis toute la journée dans la même position juste pour se faire faire les ongles.

Une bonne alternative, plus rapide, consiste à acheter un ongle à presser.

Ils sont tout aussi magnifiques que les ongles en acrylique mais ne prennent que quelques minutes à poser. Être belle ne devrait pas être si douloureux.

Articles relatifs :